Correction de factures validées ou payées (droit “conseiller”)

Prérequis : le module “account_invoice_correction” doit être installé. L’utilisateur doit avoir les droits les plus élevés sur la comptabilité (droit “conseiller”).

Limitation : Cette fonctionnalité ne doit pas être utilisée pour corriger les demandes de libération de capital (module Easy My Coop) ou les factures d’abonnement car cela attribue doublement les parts coopérateurs ou les abonnements.

Pourquoi ? Cette fonctionnalité est utile pour les comptables lors de la révision et du contrôle des comptes, dans le cas où le client fait son encodage lui-même. Si une imputation comptable (choix du compte général et de la TVA) n’est pas correcte, ce module permet de le corriger rapidement (plutôt que de devoir, annuler le lettrage du paiement, annuler la facture, remettre en brouillon, modifier, valider, relettrer le paiement).

Comment ?

Sur une facture client ou fournisseur en statut “validée” ou “payée”, un bouton “Start correction” est disponible :

image-1634282556215.png

 

Cliquer sur “modifier”. Cela permet de modifier :

  • Le compte général
  • La TVA
  • Le compte client (ou fournisseur) (dans l’onglet Autres informations)

Cliquer ensuite sur le bouton “Validate correction” pour que le système enregistre ces changements dans les écritures comptables.

image-1634282627819.png

 

Contraintes et garde-fou

Si la TVA est changée (6% plutôt que 21%) et que cela affecte le montant global de la facture, le système l’empêche :

image-1634282659529.png

Si la date de blocage a été indiquée dans la configuration, la facture ne peut pas être modifiée si elle est antérieure à la date de blocage.

Par contre, si une date de blocage a été définie sur un journal à une date ultérieure à la date de blocage, le système ne va pas empêcher l’utilisateur de faire les modifications (y compris de changer le type de TVA, par exemple 21% vers 21% Services, qui correspondent à des grilles TVA différentes). 

Ces blocages sur les journaux ne s’appliquent d’ailleurs pas aux utilisateurs qui ont un droit “conseiller”.